mardi 6 juin 2017

Curieux comme des singes



L'ingénu en Gaule : Hominidés ou Homininés ?


Lorsque Darwin publia sa théorie de l'évolution, une aristocrate anglaise indignée s'écria : « S'il est vrai que descendons des singes, prions pour que nos gens ne le sachent pas ».

Aujourd'hui, ils le savent.

Nous sommes des primates, c'est de notoriété publique. Il n’y a pas si longtemps, à l’échelle de l’évolution, que la lignée des homininés a divergé de celle des Bonobos et des Chimpanzés, animés par une intense curiosité pour la vie sexuelle de leurs congénères.

Mais faut-il, pour autant, que nous singions les singes ? 

L’homme diffère de ses cousins primates par le langage, la culture, les vêtements et les règles du savoir-vivre, paraît-il. Il est pourtant permis d'en douter lorsque les rédactions des médias de référence, naguère respectables, se permettent, pour doper leurs ventes, de diffuser des  informations qui n’ajoutent rien à la compréhension de la chose publique. Entre autres plaisanteries d'adolescents attardés, ils se répandent en propos ironiques sur l’âge de la « Première dame » actuelle et ricanent en sous-entendus à peine voilés, choquants et dégradants pour tout le monde, lecteurs compris, en exploitant jusqu'à plus soif le champ sémantique de l'exhibition : 

« Se livrer, se dévoiler, se révéler, se confier, se mettre à nu... »

Sur l'échelle de l'évolution,
 aurions-nous régressé de quelques barreaux ?

 Pourvu que ce ne soit pas vrai.
 Mais si c'est vrai, prions pour que cela se sache vite.



2 commentaires:

  1. Bonjour Monique,
    Comme toujours, je suis d'accord sur le fond de ce que vous dites, mais concernant nos cousins, je voudrais apporter une petite contradiction.
    Les grands singes ont un langage moins élaboré que le nôtre, une culture (des observations ont montré qu'une femelle ayant mis une feuille sur l'oreille à été imitée par tous les membres de sa communauté et cette décoration a été transmise à la descendance), et des règles de savoir-vivre, sans lesquelles ils ne pourraient pas vivre en petits groupes. Le port de vêtements effectivement, et la maîtrise du feu sont exclusivement humains. En entrant dans Google « L'intelligence des grands singes en question - Chris Herzfeld », vous tomberez sur un court article en pdf à ce propos.
    Bien amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Xavier, bien sûr, vous avez raison et depuis Jane Goodall, nous savons que les chimpanzés ont une culture, même s'ils ont échappé au péché originel et à la feuille de vigne. J'ai forcé le trait pour mieux pointer le voyeurisme du "roi de la création" ou supposé tel...

      Supprimer