jeudi 13 avril 2017

Il y a des gens qui....




Remue-méninge : des étoiles, de l’amour et des hommes



Il y a ceux qui sont des trous noirs, ces cannibales aspirateurs d'énergie, qui avalent tout ce qui passe et ne laissent rien échapper, qui savent qu’ils sont en train de disparaître et qui refusent de partir seuls.

Il y a ceux qui sont des supernovæ, ces explosions violentes d'énergie qui envahissent l’espace, qui ne laissent aucune place aux autres, qui s'étendent et se répandent en brûlant tout sur leur passage.

Et puis il y a ceux qui sont des soleils comme le nôtre, qui ont su trouver un équilibre énergétique durable (ni explosion, ni implosion, ni tout prendre, ni tout donner), qui cuisent lentement mais continument tous les éléments de la vie et qui les dispensent dans leur environnement sans sacrifier ni eux-mêmes ni les autres.


Sont-ils les seuls qui savent aimer ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire