lundi 12 septembre 2016

Du pain et des jeux




L’ingénu en Gaule : 2017, élection présidentielle, c’est reparti pour un tour…


Installons-nous dans les gradins pour assister aux jeux du cirque.
Vous voulez du pain ? Il n'y en aura pas. 
Du divertissement ?
C'est certain. Jusqu'à l'indigestion.

Un beau carnage aux arènes de Lutèce, avec gladiateurs, mirmillons, rétiaires, bêtes fauves, coups mortels, hémoglobine et émotions.

Et la presse fera les rois, en arbitre des histrions, pouce en l’air ou pouce en bas.


Le choix des mots, le sens des mots :
« Bêtes politiques »
« Bête de pouvoir »
« Grand fauve de la politique »
« Animal politique »
« Loup de la finance »
etc.

Deux exemples :
 Le matador et le taureau
Les bêtes politiques à la foire agricole


Des bêtes ? Des fauves ? Des loups ? Des faucons ?
« Je cherche un homme »  disait Diogène.


1 commentaire:

  1. Avec les primaires, c'est parti non pour un, pais pour trois tours !

    RépondreSupprimer