dimanche 28 août 2016

L'homme augmenté




L’ingénu en Gaule : intelligence artificielle, transhumanisme et réalité augmentée


« Pour rien au monde je ne voudrais appartenir à un club qui m’accepterait pour membre. »
(Groucho Marx)


Le jour où un robot sera capable de produire ce genre d'ironie  paradoxale et qu'il saura en rire, il faudra commencer à s’inquiéter pour de bon.

Cela signifiera qu’outre la rationalité et la capacité à « computer », il peut se poser des questions existentielles et avoir le vertige devant l’inconnu, qu'il a un inconscient, de l’humour, de l’intuition, de l’empathie, des émotions et peut-être des passions, des failles aussi et en tous cas l’imagination d’un poète. 

Ce n’est pas pour demain…

Inutile de vouloir travailler à « augmenter » l’homme.
Mieux vaut travailler d’arrache-pied à l'humaniser.


2 commentaires:

  1. Bonjour ! :)

    Sur le sujet de l'Intelligence Artificielle et de la science qui s'emballe, je connais un excellent petit film indépendant que je conseille vraiment à tout le monde : Ex-Machina, du non moins excellent Alex Garland ! Outre des effets visuels à couper le souffle, le film propose une véritable réflexion de fond sur l'intelligence artificielle, avec en conclusion une fin glaçante, extrêmement réaliste, et qui selon mon opinion met définitivement les points sur les i ! Croyez-moi, il est à voir absolument !

    RépondreSupprimer