lundi 9 mai 2016

Un métier qui recrute : la gestion de la paie




Ce métier ne subit pas la crise : gestionnaire de paie

Faisons un peu de prospective pour ouvrir des perspectives.


Si vous êtes à l’aise avec les chiffres, précis, organisé et méthodique, si vous aimez l’informatique, si l'administration du personnel vous intéresse, voici un métier auquel vous pouvez vous former (formation initiale ou continue) et qui recrute beaucoup…

"Avec un œil vigilant, ce spécialiste des chiffres réalise et émet les bulletins de paie de l’ensemble des salariés de l’entreprise. L’organisation du service auquel il appartient va déterminer ses tâches. Il peut effectuer les saisies des éléments variables de paie, remplir les documents réglementaires et périodiques, entretenir des relations avec les caisses de retraites et les mutuelles. Il peut également être amené à suivre les dossiers de gestion du personnel (formalités d’embauche, vacances, RTT, congés maladie, etc.).


Un référent en entreprise
Le gestionnaire paie est un spécialiste des questions administratives liées à la gestion du personnel. Il doit pouvoir expliquer les lignes d’un bulletin au salarié, répondre aux questions relatives à la rémunération. Au fait de l’actualité sociale, il s’assure de l’application stricte du droit social et du droit du travail. Pour réaliser sa mission, le gestionnaire paie maîtrise les outils informatiques de paie et gestion du personnel.


Les missions du gestionnaire paie en cabinet
Dans un cabinet de comptable, le gestionnaire de paie effectue les mêmes missions à quelques exceptions près. Le cabinet possédant de nombreux clients, le gestionnaire paie doit être capable de s’adapter à de nombreuses conventions collectives, de prendre en charge la paie d’entreprises à effectif conséquent. Sa capacité d’adaptation (multiples secteurs d’activité, variété des clients, centaines de paie à émettre…) et son savoir-faire sont alors indispensables pour assurer sa mission.


Compétences et aptitudes nécessaires
  • Maîtrise des logiciels paie et goût des chiffres
  • Esprit de synthèse et d’analyse, logique mathématique 
  • Rigueur, organisation, fiabilité et confidentialité 
  • Curiosité intellectuelle  et capacité de concentration
  • Aisance relationnelle, sens de l'adaptation, réactivité


Cursus / formations initiale
Ce métier requiert généralement un niveau bac +2/3 issu de formations comme un BTS Comptabilité-gestion, un DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations) ou une licence professionnelle Gestion de la paie et administration du personnel


Quelques cursus en formation continue
Liste proposée par le Fongecif


Débouchés
Le gestionnaire paie travaille au sein du service comptabilité ou du service des ressources humaines d’une PME/PMI ou d’une grande entreprise. Il peut exercer en cabinet comptable.

Ce métier offre de nombreux débouchés. Rebutés par le côté administratif du poste, les candidats manquent à l’appel, alors que la demande des entreprises ne cesse d’augmenter. Pour répondre à leurs besoins, elles ouvrent leurs recrutements aux jeunes diplômés ayant notamment une première expérience dans le domaine de la gestion et des RH (stage et/ou alternance).


Évolution professionnelle
Le gestionnaire paie peut évoluer vers un poste de responsable paie en entreprise, et, à plus long terme, occuper un poste de responsable des ressources humaines. Au sein d’un cabinet de comptable, il peut devenir responsable de pôle."


La gestion de la paie a la réputation d'être un métier très technique, ce qui est vrai, 
mais c'est une fonction vivante et très évolutive.

 Elle intéresse directement la vie quotidienne des salariés et de l'entreprise et elle fait appel tous les jours à la capacité de résoudre des problèmes nouveaux.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire