mardi 17 mai 2016

La force de la patience





L’œil de la mouche : une leçon de vie

Il y a deux ans, j’ai semé dans une platebande des graines variées qui n’avaient pas de nom, retrouvées au fond d’un placard.

L’an dernier, une espèce de salade géante, sans intérêt, à grandes feuilles lisses, a poussé au milieu du trèfle et des violettes. J’avais bien envie de m'en débarrasser mais je n’aime pas déraciner les plantes et j'ai laissé celle-ci vivre sa vie.

Cette année, elle s’est mise à lancer en hauteur une immense hampe de plus d'un mètre, à faire des bourgeons et finalement des clochettes en grappe, blanches d’abord, roses ensuite.

C’est une digitale somptueuse, étonnante, patiente, issue d'une graine anonyme qui a pris son temps pour germer, pour fleurir et pour devenir ce qu'elle est. 


En fin de compte, pour les plantes comme pour les hommes,
 c’est la vie qui est gagnante

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire