mardi 1 mars 2016

La loi travail et le dessous des cartes





L’œil de la mouche : TAFTA et loi travail.

Parfois, le fait de rapprocher des informations conduit à un éclairage nouveau...


DAVOS

« Manuel Valls a insisté sur le grand nombre d’entreprises françaises présentes à Davos et sur les nombreux projets d’investissement étranger envisagés dans l’hexagone. Il a d’ailleurs rencontré les Présidents et directeurs généraux de grandes entreprises internationales comme Google, Unilever, Novartis, Cisco et Facebook .

Dans cette mondialisation, « la France défend ses valeurs, son modèle économique et social », mais elle est aussi là « pour dire qu’elle mène des réformes fortes et courageuses », a expliqué Manuel Valls. Des réformes « qui vont se poursuivre tout au long de l’année 2016. »

Le Premier ministre a ainsi assuré que deux réformes ambitieuses doivent être menées avant l’été : celle du code du travail et celle de l’assurance-chômage. « Il y a une discussion très importante qui commence sur l'assurance-chômage. Elle est entre les mains des partenaires sociaux », a-t-il souligné. 


.......

TAFTA
« Cette semaine, Américains et Européens reprennent les négociations sur le traité de libre-échange transatlantique (TAFTA). Un Accord dont les termes restent très secrets, voire opaques, suscitant les plus vives inquiétudes. Ce douzième round de discussion durera une semaine. S’il voit le jour, ce texte sera le plus grand accord commercial au monde, touchant un marché de 850 millions de consommateurs et représentant 40% du PIB mondial. »


Quel pourrait être le deal avec les multinationales ?
« Nous investirons en France quand vous aurez mis vos salariés au pas, c'est aussi une condition de notre accord au traité de libre-échange »...

Serait-ce une explication du passage en force, dans l’urgence et sans concertation de la loi travail ?


Pour aller plus loin
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1489357-la-loi-el-khomri-ne-creera-pas-d-emplois-faciliter-les-licenciements-est-contre-productif.html 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire