mercredi 3 février 2016

LinkedIn, pour ou contre ?



L’œil de la mouche : j'aime, je n'aime pas...

Je ne suis pas présente sur LinkedIn pour chercher un emploi ou pour recruter (je suis un électron libre), ni pour chercher l'âme sœur (j'ai une famille), ni pour m'enrichir en faisant du business (c'est trop tard), ni pour le plaisir narcissique d'exhiber mon égo (les selfies ne m'inspirent pas)

Ce que je recherche et que j'apprécie sur LinkedIn :
  • Apprendre de l’expérience des autres, découvrir en direct l'équivalent amélioré de la bibliothèque d'Alexandrie.
  • Des échanges cordiaux, courtois, riches, variés et  intéressants.
  • La possibilité de partager des expériences, des réflexions et des savoirs sur des sujets de société ou sur les domaines que je connais bien et de lire les contributions d'experts sur des sujets que je connais mal.
  • La découverte de personnes que je n’aurais pas l'occasion de rencontrer ailleurs, lorsqu'elles n’entrent pas dans mon champ d’activité.
  • La diversité des points de vue qui élargit le mien.

J’accepte les demandes de contact des personnes qui correspondent à ces critères et j'essaie de répondre à tous les commentaires sur les nouvelles que je partage


Ce que je ne recherche pas et que je n'apprécie pas sur LinkedIn :
  • Des photos de femmes nues, sous couvert d’expression artistique.
  • Des opinions politiques prosélytes, sectaires et sans nuances, qui ont plus à voir avec les réactions du cerveau reptilien qu'avec celles du néocortex.
  • Des trolls envahissants.
  • Des personnalités agressives qui confondent un réseau social professionnel avec un mur de graffiti.
  • La pêche au chalut des propositions commerciales non ciblées.
  • Les demandes de contact introduites seulement par le texte standard de LinkedIn.

Je n'accepte pas  - ou je supprime de la liste de mes contacts  -  les personnes qui correspondent à ces critères et j'accepte sans réserve qu'on puisse en faire autant avec moi.

Par dessus tout, je me réjouis de la tenue et de la qualité des échanges sur les groupes de discussion auxquels je suis inscrite et que je n'aimerais pas voir disparaître.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire