lundi 16 novembre 2015

Pas de billet cette semaine



Pour eux...

Je ne publierai pas de billet personnel cette semaine. Ce que j’aurais voulu écrire l'a déjà été, par exemple dans "The conversation" et certainement mieux que je ne l’aurais fait.
Ci-dessous 


Attentats de Paris : comprendre l’innommable
14 novembre 2015, 13:46 CET

"Le choc, bien sûr, devant l’horreur. L’effroi devant une tragédie qui nous sidère. Et puis le deuil pour nos compatriotes et leurs familles. Ce qui s’est passé le vendredi 13 novembre à Paris a glacé la planète et nous a frappé au cœur, dans une ville qui a connu son lot d’attaques de tous bords depuis plusieurs années, mais qui n’avait jamais fait face à un tel carnage.

La tentation serait aujourd’hui de laisser nos émotions remplir le vide qui nous étreint. Mais après le traumatisme, il faut tout faire pour comprendre, tout faire pour analyser comment, après l’infamie de Charlie Hebdo, on a pu en arriver là. À une telle idéologie dont la barbarie semble être le seul moteur. 

Dans les semaines et les mois qui viennent, The Conversation va mobiliser son réseau d’experts nationaux et internationaux pour tenter de décrypter l’innommable. Parce que tous les chemins qui mènent à un tel carnage méritent d’être remontés, afin que d’autres ne puissent être tentés de les emprunter. Parce que la guerre qui fait rage aujourd’hui – et dans laquelle la France est impliquée – cette guerre-là est inédite, à la fois mondialisée, numérique, archaïque et d’une grande complexité.

Plus que jamais, il faut tenter de comprendre aussi pour mieux prévenir. Comprendre, et prendre le recul de l’analyse, pour ne pas céder aux dérives politiciennes extrémistes qui ne vont pas tarder à se faire jour. Comprendre pour mieux s’unir à l’avenir. Comprendre pour essayer d’apaiser notre douleur. Même si la tâche semble aujourd’hui insurmontable."


The Conversation France est financé par l'Institut Universitaire de France, la Conférence des Présidents d'Université, Paris Sciences & Lettres Research University, Sorbonne Paris Cité, l'Université de Lorraine, l'Université Paris Saclay et d'autres institutions membres qui fournissent également un soutien financier.

Republier cet article
Nous croyons à la libre circulation des informations. Nous utilisons une licence Creative Commons Attribution/Pas de Modification, de sorte que vous pouvez publier nos articles gratuitement, en ligne ou sur papier.

Auteurs
      Directeur de la rédaction, The Conversation
      Directeur de la publication, The Conversation


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire