dimanche 1 novembre 2015

le syndrome des lemmings



Remue-méninges : Cassandre, tais-toi un peu, s'il te plaît...


Mesdames et Messieurs de la presse "mainstream",
je suis très inquiète pour vous.

Vous semblez avoir le moral dans les chaussettes, voir l’avenir en noir et gris, ne plus avoir le moindre espoir d’avenir, bref, être atteints du syndrome des lemmings qui, en période de surpopulation, vont se jeter en masse du haut d’une falaise.

Voilà ce que vous nous dites, en gros titres et en sous-titres, tous les matins :

  • Les robots vont tuer le travail, nous n’avons plus de vie privée, Big Brother est partout, jusque dans nos téléphones ou nos réfrigérateurs et bientôt dans nos têtes.
  • La viande est cancérogène, les vaches sont folles, les poules ont la grippe, le poisson est empli de mercure, les cosmétiques sont truffés de paraben, les légumes sont gorgés de pesticides ou génétiquement trafiqués, les œufs ne sont plus des œufs, le gluten nous gâche la vie, il n’y a plus de vitamines au fond de nos assiettes...
  • Les médicaments nous rendent malades, les nouvelles technologies génèrent des addictions démentielles, les couples se déchirent, les ados boivent, se droguent, ne savent plus lire et encore moins écrire.
  • L’air que nous respirons est empoisonné, l’eau est polluée, les mers jonchées de déchets, les pandémies nous menacent, la peste revient, les moustiques deviennent tueurs, les barbares sont à nos portes et l'invasion est pour demain, des astéroïdes géants vont nous tomber sur la tête, l’espèce humaine va disparaître, l’univers aussi.
  • Le crime est partout, les enfants sont massacrés, la pornographie chic a remplacé l’amour, il n’y a plus d’écrivains, la langue française est mourante, les politiques sont corrompus, les industriels idem, les fonctionnaires sont paresseux et méfions-nous de nos voisins...

Je ne suis pas médecin mais si j’en crois ce que vous écrivez, il semblerait que vous manquiez gravement de mélatonine. Il faudrait vous occuper d’urgence de votre glande pinéale car l’image que vous avez du monde et dont vous nous gratifiez au réveil, sur l’air des lampions, tous les jours, en nous invitant à la partager, est très mortifère.

Cassandre a peut-être raison mais ça commence à bien faire.

 Vous ne le savez sans doute pas mais il y a des gens qui apprécient l'existence, qui font des choses extraordinaires 
 -  ou des choses très ordinaires  -  
et qui, s'ils rencontrent des difficultés, ne veulent pas pour autant vous suivre là où vous leur suggérez d'aller,
 en bas de la falaise. 

A long terme nous serons tous morts, c'est certain, 
mais ce n'est pas une raison pour nous pourrir la vie d'ici là.

Une belle vie et du talent, ici...

1 commentaire:

  1. Bonjour, à ce sujet lire le livre Balance Point de joseph jenkins p. 115 et 116; on y parle de lemmings entre autre chose. C'est en anglais sur lien gratuit pour lire en ligne ou téléverser.
    Voir: http://josephjenkins.com/books_balance_contents.html
    Je suis à traduire en français p. 116 aujourd'hui sur mon blogue:
    balancepointdequilibrefrancais.blogspot.com
    P. 115 est déjà traduite sur le même blogue...
    Je traduis pour partager ce livre avec mes amis francophones
    Bonne lecture
    Roland
    P.S.: C'est bien de vivre; mais c'est important itou de voir la Réalité...

    RépondreSupprimer