lundi 11 mai 2015

Lecture, mode de vivre



L’œil de la mouche : qu’est-ce que la bibliothérapie?

« Aussi simplement que le mot se forme, il se définit : il s’agit de l’utilisation du livre comme outil de soin. Plus précisément, la lecture thérapeutique serait source d’apaisement des troubles de la santé mentale (à savoir troubles anxieux, troubles de l’humeur, angoisses, épisodes dépressifs, phobies, troubles du sommeil…) ou de renforcement du bien-être psychologique. (…)

Inspirée par la philosophie grecque, plébiscitée par Marcel Proust à la fin du XIXè siècle et complètement reconnue aujourd’hui en Grande Bretagne, la bibliothérapie se fait attendre en France. Pourtant, l’apaisement des maux de l’âme ou le renforcement du bien-être psychologique par la lecture résonnent presque comme des effets on ne peut plus évidents.

Il faut dire que ces pouvoirs prêtés au livre ont des origines très anciennes et sont désormais scientifiquement prouvés. Ils font l’unanimité au Royaume-Unis et la bibliothérapie est progressivement adoptée par d’autres pays comme le Danemark et la Nouvelle-Zélande. Nous pourrions même souligner l’existence des « bienfaits collatéraux » de cette pratique, tout particulièrement en Angleterre où la bibliothérapie, telle qu’elle est appliquée, favorise la fréquentation des bibliothèques – rappelons que le pays a vu 200 de ses établissements fermer leurs portes en 2012.

À force de telles observations, nous nous demandons ce que les autorités de santé françaises attendent pour expérimenter cette médecine douce dans un pays où la consommation d’antidépresseurs est la plus élevée du monde. »


Quels livres avez-vous dans votre pharmacie ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire