jeudi 8 janvier 2015

Silence


On peut tuer des hommes, 
on ne peut pas tuer les symboles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire