lundi 17 novembre 2014

Etes-vous un numéro ?



Remue-méninges : des comptes et des hommes.

Tout chiffrer, tout quantifier, tout catégoriser.
Les statistiques règnent en maître.
 Les données en masse effacent les histoires de vie.

Peut-on compter les hommes ?
Peut-on dissoudre les singularités dans l'anonymat des chiffres ?

A partir du moment où on compte les hommes,
Ils ne comptent plus.


Attention !
Ils ne veulent pas compter pour du beurre. 
Ne pas les prendre en compte est dangereux.
 Il deviendra vite impossible de compter sur eux.
Il vaudrait mieux compter avec eux.

Pour aller plus loin : 
"On ne gère que par ce qui est mesurable, alors que précisément, le plus important est souvent non mesurable".  

 Le travail invisible. Enquête sur une disparition.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire