lundi 14 avril 2014

Le goût du pouvoir



« Le pouvoir corrompt. 
Le pouvoir absolu corrompt absolument. » 
(Machiavel. Le prince.)


Et si c’était le contraire ?

Et si le pouvoir attirait surtout les hommes corruptibles ?


A approuver ? A discuter ? A nuancer ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire