jeudi 16 mai 2013

La philosophie du ver à bois



Remue-méninges : une vrillette et moi.

Dimanche, j'ai entendu une vrillette creuser son tunnel dans une commode ancienne.  Xylophène, arme de destruction massive...
Avant de m'y mettre, j'ai essayé d’imaginer la vision du monde de cette vrillette. 

Elle vit dans un univers dense, compact, sombre, entièrement comestible, qui a un goût de merisier et les dimensions du tunnel qu'elle creuse.
Elle ne connait que ce monde-là.  Son projet de vie obstiné, c'est de grignoter ce garde-manger inépuisable et d'en avaler autant qu'elle le peut.
Elle n'a aucune idée de ce qu'est une commode. Elle ne peut pas se représenter la pièce dans laquelle se trouve cette commode, ni la maison dans laquelle se trouve la pièce, ni le quartier de Paris où se trouve cette maison, ni le pays où se trouve Paris, ni la région du monde où se trouve la France, ni ce qu’est la Terre. Elle ne connait pas le système solaire, ni la dimension de la galaxie, ni celle des amas de galaxies, ni l’immensité de l’univers, ni, encore moins, la possibilité d'univers parallèles. Elle ne soupçonne pas du tout l'existence des bipèdes qui s’apprêtent à la pulvériser.
Et, sauf accident et catastrophe, elle ne saura jamais que le monde ne se résume pas à sa galerie de ver à bois.
Tout compte fait, sommes-nous vraiment très différents ?

Pas de Xylophène...
  Vis ta vie de vrillette, camarade !

2 commentaires:

  1. C'est une belle histoire, Monique, même si je crois bien que si une telle chose m'arrivait, je ne laisserais pas cette brave vrillette poursuivre son oeuvre de destruction. Et cela malgré malgré la morale de l'histoire qui me paraît tout à fait sage.

    Bravo pour votre site, d'un rare dynamisme. Je me retrouve un peu dans votre profil (la vocation d'archéologue contrariée... qui n'est peut-être pas sans jouer un rôle dans votre compassion pour cette pauvre vrillette... Je plaisante, bien sûr). En ce qui me concerne, je suis passée de la passion pour l'archéologie... à celle de l'histoire... que j'ai réussi à recycler dans ma vie professionnelle. Au plaisir de relire un billet de vous sur linked-in.

    Jeanne Leboulleux-Léonardi
    www.j2-reliance.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jeanne ! J'ai lu les articles de votre site avec beaucoup d'intérêt et j'y laisserai un commentaire dès que j'aurai un instant. Convergence et résonance...

      Supprimer