mardi 23 avril 2013

Menteur, voleur, tricheur...



Remue-méninges : le paradoxe  auto-référentiel.

"Je suis en train de vous mentir"

En disant je suis en train de vous mentir, je vous dis la vérité.

Mais si je vous dis la vérité, je ne suis pas en train de vous mentir.

Donc en disant  je suis en train de vous mentir, je vous mens.

 Alors, si je vous mens, je suis en train de vous mentir, c'est vrai.

Mais si c'est vrai, ce n'est pas vrai...


Vous disjonctez, là ?

C'est voulu.


Depuis qu'Epiménide a énoncé ce paradoxe, 
il y a environ 2500 ans,
les conseillers en communication, (politique entre autres)
l'utilisent avec brio...

Pour aller plus loin, avec des images...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire