lundi 18 février 2013

Jeunes actifs, ceci vous concerne


Remue-méninges.
Évolution professionnelle ou reconversion : priorité aux salariés qui ont une longue expérience.  

Et pour les autres, que faisons-nous ?

Les salariés séniors et expérimentés, soutenus par des mesures économiques et politiques, peuvent trouver des solutions pour se reconvertir ou pour évoluer. 

Ils peuvent se faire accompagner pour les rechercher.

Mais le financement d'une réorientation ou d'une évolution professionnelle, c'est une gageure pour les jeunes actifs. 

Ils ne sont prioritaires nulle part.  

  • En cette période de restrictions, pour le financement d’une formation ou d’un bilan de compétences, les OPACIF privilégient les salariés qui ont plus de huit ans d’expérience professionnelle, donc, le plus souvent, qui ont plus de trente ans. (Une exception récente : ceux de moins de 26 ans qui viennent de terminer un CDD, sous certaines conditions). 
  •  Nouvelles conditions pour le CIF CDD 
  • Pour les salariés qui n'ont pas accès à une prise en charge en CIF, il reste la solution du DIF, soumise à l'acceptation problématique de l'employeur, ou celle de l'autofinancement dont la formule n'est pas à la portée des petits budgets.
  • Pour les salariés en transition professionnelle, (c'est plus sympathique que "demandeur d'emploi", non ?) Pôle Emploi propose des accompagnements confiés à des prestataires extérieurs. La plupart sont des prestations de groupe qui ne conviennent pas à tous. En fonction de nouvelles règles, les personnes inscrites à Pôle Emploi depuis janvier 2013 ne pourront pas y accéder rapidement.  
  • Nouvelles règles pour Pôle Emploi

Il n'est pas possible de continuer à laisser notre futur en friche.
  • Un pays qui ne privilégie pas l'avenir à travers sa jeunesse est un pays en panne.
  • En cas d'erreur d'orientation, mieux vaut corriger le tir très tôt, sous peine de se retrouver plus tard sur une voie de garage...
  • Le bilan de compétences est une mesure d'accompagnement efficace les OPACIF demandent, à ceux qui souhaitent accéder à la formation continue, de faire valider leur projet professionnel par ce dispositif et privilégient ceux qui le font.

Réfléchir à son orientation et à sa stratégie professionnelle, c'est indispensable avant d'agir.
                                                        
  Et si on inventait un check-up compétences abordable et à la carte pour vous, jeunes actifs ?

Vous avez débuté votre carrière professionnelle depuis moins de huit ans.
Après quelques années d’expérience, vous vous posez des questions sur vos choix professionnels :
  • Une orientation non choisie, insuffisamment réfléchie ou trop précoce ?
  • Une première expérience professionnelle qui s’est avérée décevante, démotivante ? 
  • Un travail qui manque de sens, ennuyeux ?
  • Un emploi accepté par défaut, aujourd’hui menacé ?

Un accompagnement vous serait bien utile pour y voir plus clair.

Vous n'avez pas toujours besoin d'un bilan de compétences complet.
Vous pouvez avoir un besoin ponctuel et spécifique.
 

Pour répondre à cette demande d’accompagnement que vous recherchez de plus en plus, nous avons mis au point un check-up d'évolution professionnelle à la carte, déclinable en modules autofinancés, à des tarifs très raisonnables, en fonction de vos ressources et de vos besoins.

Après un entretien gratuit, qui permettra de faire l'état des lieux de votre situation, vous pourrez choisir, si cela vous convient, le ou les modules qui répondent à vos questions actuelles. Si vous en choisissez plusieurs, il est possible de les étaler dans le temps.

16 modules, de 3 heures chacun, se déclinent sur cinq thèmes.
  • Identifier sa stratégie de succès pour la mettre en œuvre. 
  • Élaborer un portefeuille de compétences complet et présenter son "mode d'emploi".
  • Réinterroger ses choix professionnels à travers son parcours, son histoire de vie, et faire émerger des pistes d'évolution par une approche systémique.
  • Construire le cahier des charges de son projet professionnel et mettre au point un plan d’action précis.
  • Préparer un recrutement ou un entretien annuel en construisant un argumentaire solide, une communication adaptée, écrite et orale, affiner l’approche des entreprises.

Une convention bipartite est signée avant le début du (ou des) module(s) et remise au bénéficiaire, en même temps qu'un devis et qu'un reçu de son règlement.

Nous travaillons avec une méthodologie et des outils qui, en 20 ans d'accompagnement, ont largement fait leurs preuves et avec une base de données d'informations complète sur le marché du travail et actualisée en permanence.

Tout comme pour les bilans Entreprise ou les bilans OPACIF, nous respectons la plus stricte confidentialité et une charte de déontologie. 

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez nous contacter par mail. 
Nous prendrons rendez-vous pour définir vos besoins et ce que nous pouvons vous apporter.

mmc94250@gmail.com


Retrouvez tous les billets du blog sur Scoop it

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire