mardi 15 janvier 2013

Une plume légère...



Remue-méninges : écrire pour être lu, si on ne s'appelle pas Marcel Proust.

Votre objectif est d'accrocher l'attention d'un recruteur ou d'un client, puisqu'ils ne passent, parait-il, que vingt secondes sur un courrier que vous avez mis des heures à peaufiner.

Comment amener le lecteur à poursuivre sa lecture, en retenant son attention par le fond et la forme ?

Exercice pratique : vous trouverez ci-dessous un texte aussi lourd qu'un pudding.

Coupez, taillez, ordonnez, élaguez, simplifiez, allégez, aérez, en vous inspirant des deux liens en bas de page et en conservant toutes les informations du texte...

"Un lourd camion d'origine italienne et qui retournait hier soir, par la route du littoral dans son pays, après avoir chargé des troncs de sapin dans l'Estérel comme il le faisait régulièrement chaque semaine, depuis deux ans, a enfoncé, alors qu'il abordait à vive allure, au bas d'une descente, à la sortie de Saint Isidore, un virage particulièrement dangereux et insuffisamment signalé par les Ponts et Chaussées, bien que de nombreux accidents, souvent tragiques, hélas, s'y soient déjà produits, le mur d'une école que personne, heureusement, n'occupait à cette heure tardive."

C'est un exercice très utile pour s'entraîner à affiner et à clarifier son style.

Pour aller plus loin :
Des écrits lisibles
(guide pour les courriers administratifs, mais aussi valables pour les autres) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire