lundi 10 décembre 2012

Comment réussir une lettre de motivation ?


L’œil de la mouche : une lettre de génie...

Écrire une lettre de motivation, soyons clairs, c'est une corvée.  Si de plus, il faut l'écrire à la main, (quel professionnel écrit encore à la main aujourd'hui ?) c'est pire qu'une corvée, c'est un cauchemar.   
Et tout ces efforts, pour que le recruteur y passe trente secondes... à supposer qu'elle soit lue.

A quoi sert une lettre de motivation ? En principe, à compléter un CV insipide en réintroduisant un peu d'humanité et de personnalité dans le dossier de candidature.

Espérons-le, avec un portefeuille de compétences bien fait, la lettre de motivation deviendra inutile, car la personne peut se révéler dans le document avec un projet argumenté, lié à ses atouts, à ses aptitudes, à ses expériences, à ses connaissances, à ses motivations et à ses valeurs : projet et motivations font un tout cohérent.

Mais attendant que ce pensum obligatoire et inutile ait disparu, en même temps que la formule d'un CV sans âme, tombé dans l'amidon, essayons de trouver un moyen de rendre la chose attrayante et amusante à écrire.

Léonard de Vinci était un génie dans tous les domaines, y compris en marketing...

Voici sa lettre d'offre de services à Ludovic le More, grand homme de guerre devant l’Éternel, puissant prince, richissime mécène et protecteur des arts. C'était à la fin du quinzième siècle.


"Ayant très illustre Seigneur, vu et étudié les expériences de tous ceux qui se prétendent maîtres en l'art d'inventer des machines de guerre et ayant constaté que leurs machines ne diffèrent en rien de celles communément en usage, je m'appliquerai, sans vouloir faire injure à aucun, à révéler à Votre Excellence certains secrets qui me sont personnels, brièvement énumérés ici.

1° - J'ai un moyen de construire des ponts très légers et faciles à transporter, pour la poursuite de l'ennemi en fuite ; d'autres plus solides qui résistent au feu et à l'assaut, et aussi aisés à poser et à enlever. Je connais aussi des moyens de brûler et de détruire les ponts de l'ennemi.

2° - Dans le cas d'investissement d'une place, je sais comment chasser l'eau des fossés et faire des échelles d'escalade et autres instruments d'assaut.

3° - Item. Si par sa hauteur et sa force, la place ne peut être bombardée, j'ai un moyen de miner toute forteresse dont les fondations ne sont pas en pierre.

4° - Je puis faire un canon facile à transporter qui lance des matières inflammables, causant un grand dommage et aussi grande terreur par la fumée.

5° - Item. Au moyen de passages souterrains étroits et tortueux, creusés sans bruit, je peux faire passer une route sous des fossés et sous un fleuve.

6° - Item. Je puis construire des voitures couvertes et indestructibles portant de l'artillerie et qui ouvrant les rangs de l'ennemi, briseraient les troupes les plus solides. L'infanterie les suivrait sans difficulté.

7° - Je puis construire des canons, des mortiers, des engins à feu de forme pratique et différents de ceux en usage.

8° - Là où on ne peut se servir de canon, je puis le remplacer par des catapultes et des engins pour lancer des traits d'une efficacité étonnante et jusqu'ici inconnus. Enfin, quel que soit le cas, je puis trouver des moyens infinis pour l'attaque.

9° - S'il s'agit d'un combat naval, j'ai de nombreuses machines de la plus grande puissance pour l'attaque comme pour la défense : vaisseaux qui résistent au feu le plus vif, poudres et vapeurs.

10° - En temps de paix, je puis égaler, je crois, n’importe qui dans l'architecture, construire des monuments privés et publics, et conduire l'eau d'un endroit à l'autre. Je puis exécuter de la sculpture en marbre, bronze, terre cuite. En peinture, je puis faire ce que ferait un autre, quel qu'il puisse être.

Et en outre, je m'engagerais à exécuter le cheval de bronze à la mémoire éternelle de votre père et de la Très Illustre Maison de Sforza.
Et si quelqu'une des choses ci-dessus énumérées vous semblait impossible ou impraticable, je vous offre d'en faire l'essai dans votre parc ou en toute autre place qu'il plaira à Votre Excellence, à laquelle je me recommande en toute humilité."

Nous pouvons nous en inspirer : notons comment il bâtit son argumentaire sur les besoins et les moteurs de Ludovic le More - pouvoir et gloire - et comment il relie ces besoins à sa propre expertise et à ses talents, en se démarquant de ses concurrents
Notons aussi comment il attise la curiosité de son lecteur et comment il l'aguiche sans tout dévoiler. C'est du "teasing" et du "personal branding" avant l'heure et c'est du grand art.


Cette lettre lui a valu des commandes, bien sûr !

Le cheval de Léonard de Vinci

2 commentaires:

  1. Hi this nice site. I love this site. I you want to know anything about ‘’Reussir son CV’’ you can visit this site. You are always welcome to this site. If you want to visit this site please click on’’Reussir son CV’’

    RépondreSupprimer
  2. 70% des postes sont pourvus sans annonces ! C’est ça le marché caché de l’emploi en France.
    Pour le travailler, il existe plusieurs méthodes :
    - la candidature spontanée
    - le réseautage
    - la présence dans les CVthèques des recruteurs
    - la veille sur les sites emplois des entreprises
    Je viens de découvrir le site http://www.explorajob.fr qui permet de multiplier les candidatures spontanées, de façon ciblée. Je gagne un temps considérable dans ma veille.

    RépondreSupprimer