lundi 29 octobre 2012

Travailler dans la mode


Remue-méninges : comment transformer une addiction en métier.
  • Vous connaissez toutes les tendances de la mode, celles en cours et celles qui émergent.
  • Vous êtes à l'affut de tous les bons plans, toutes les nouvelles boutiques, les "Must have", les "It shoes", les "It bags", les "It girls" (au moins de nom...)
  • Vous savez repérer chez Zara et H&M toutes les nippes inspirées par les grands noms de la mode.
  • Vous sortez votre carte bleue en criant : "J'adore ! "J'en veux ! Là, tout de suite ! J'en veux !", à chaque nouveauté.   Vos placards débordent. 
  • Vous n'hésitez pas à vous jucher sur des talons de 12 cms, même pour aller au supermarché : le style d'abord.  
  • Vous avez de fréquentes discussions avec votre banquier qui se fait du souci pour vous.
  • Vous connaissez toutes les "vintageries" et les vide-dressing.
  • Vous aimez les sites de vente en ligne et vous passez des heures à les explorer.
  • Vous avez l’œil pour repérer les silhouettes branchées et vous émerveillez vos relations avec vos trouvailles et votre look.
  • Vous avez un important réseau de copines sur Facebook, Twitter, Instagram, Flickr, Tumblr... 
  • Elles vous demandent souvent votre avis et vous savez leur conseiller ce qui leur va.
  • Vous avez un blog mode ou vous avez des idées pour en créer un...
      
    En un mot, vous êtes une "Serial shopper"*, une "Fashion addict"*... Vous vous en sentez souvent un peu coupable. 

Et si c'était votre plus grande force ? Si vous en faisiez votre métier ?
"Personal shopper"*, qu'est-ce que c'est ?
"Personal shopper, styliste privé… Ces mots commencent peu à peu à se faire une place dans notre langage, mais peu d'entre nous savent réellement ce que cache ce concept en provenance directe des États-Unis… Afin d'éclaircir le mystère, nous avons rencontré un styliste privé, opérant pour un grand magasin et jonglant à la perfection avec les us et coutumes du luxe afin de satisfaire sa clientèle haut de gamme..."
Lire la suite de l'article de "Tendances de mode" : Personal shopper

Se livrer à la griserie de l'achat avec le compte en banque d'autrui, mais quel bonheur ! Et gagner sa vie en le faisant, c'est encore mieux, non ?

Toutes les conseillères en image, en relooking, en style, ne sont pas adonnées au luxe. 

Il en est qui conseillent aussi Madame Toulemonde et qui réussissent fort bien.

 Fiche métier
Quelques formations
http://www.emagister.fr/formation_personal_shopper-ek1000002421.htm

http://www.esmod.com/fr/index.html

*Je n'aime pas trop les anglicismes mais c'est le vocabulaire de la mode.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire