dimanche 15 juillet 2012

"Je ne peux pas changer". Est-ce bien vrai ?



Remue-méninges : changer ses représentations


"C'est plus fort que moi".

Marianne*, en recherche d'évolution de poste, se disait freinée par ses réactions au comportement d'une collègue. Elle trouvait ses émotions disproportionnées par rapport à leur cause mais ne pouvait parvenir à s'en détacher.

Elle a découvert sur Internet  des vues de la Voie lactée, notre galaxie.

Ces images n'ont pas supprimé son problème, mais elles ont remis le comportement de la collègue pénible à sa juste place.

Il faudrait penser plus souvent à la galaxie...

Supposons que l'image des petites poussières que nous sommes, perdues dans cette immensité d'années-lumière, sur ce gravier minuscule qui s’appelle la Terre, dans une banlieue perdue de la Voie lactée, nous permette de prendre du recul, de relativiser l’importance de contrariétés futiles et de changer de focale ?
 
Nos décisions de vie sont souvent prises en fonction de l'image que nous nous faisons du monde et de nous-mêmes. 

C'est pourquoi il vaudrait mieux ne pas s'accrocher à des idées ou des images erronées...

Des images erronées du monde :

Illustration avec un article très intéressant sur un blog du Monde

"Face à l'affirmation suivante – "le Soleil tourne autour de la Terre"
  • 29 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elle était vraie, 66 % l'ont jugée fausse (ce qu'elle est),
  • et 4 % ne savaient pas ou ont refusé de répondre.
  • De la même manière, seulement 46 % des sondés ont dit que les électrons étaient plus petits que les atomes (réponse correcte), 29 % pensant le contraire et 25 % ne se prononçant pas.
  •  Il se trouve aussi 20 % de personnes pour croire que le sexe de l'enfant est déterminé par les gènes de la mère,
  • 23 % pour dire que les premiers humains ont cohabité avec les dinosaures,
  • 26 % pour penser que les lasers sont faits d'ondes sonores, 20 % pour estimer qu'Homo sapiens ne s'est pas développé à partir d'espèces antérieures (à comparer avec les 46% d'Américains qui partagent la même opinion),
  •  tandis que 17 % affirment que la Terre fait le tour du Soleil en un mois, au lieu d'un an".

Des images erronées de nous-mêmes :

L'esprit oppose une résistance aux changements de représentation. Cette persistance des perceptions qui semblent des évidences, ("le soleil se lève ou se couche, DONC il tourne autour de la Terre") est transposable en psychologie et dans l'idée que nous nous faisons d'un Moi immuable, DONC incapable de changer :
  • « Je n’ai pas le choix »
  • « C'est trop tard »
  • « J’ai toujours réagi comme ça »
  • « J’ai mauvais caractère » 
  • « Je n'y arriverai jamais ...»
  • « Personne ne m’aime »
  • « C'est de famille... ». 

Et si c'était aussi faux que le géocentrisme ?
Et s'il était urgent de changer de lunettes ? 

Et si c'était notre vision des choses qui nous enfermait dans un cercle vicieux ?
*Le prénom a été changé pour respecter la confidentialité


 Sur le même thème

Changement et métamorphose
 La double contrainte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire