mardi 26 juin 2012

Recrutement : "qui êtes-vous ?"


Remue-méninges. 

"Parlez-moi de vous", oui, mais comment ?

En réponse à cette question, la tentation est forte de se jeter à l'eau en déclinant son état civil et en déroulant son parcours.

Ce qui est complètement inutile et sans intérêt, car redondant : toutes ces informations sont déjà sur le CV, qui est sous les yeux de l'interlocuteur.

Alors, que dire ? Que signifie cette question ? 

Pour le recruteur, nous sommes une "boite noire", fermée. Il ne sait pas comment nous nous comportons, ni ce qui nous caractérise et c'est ce qui lui importe le plus. Car, même si nous avons la maîtrise opérationnelle de notre fonction, nos aptitudes et compétences personnelles compteront au moins autant dans la réussite de notre intégration.

"Parlez-moi de vous" signifie donc "Quel est votre mode d'emploi ?"
Le "mode d'emploi" s'ancre dans nos compétences et nos aptitudes. Mais ces concepts creux et flous demandent à être précisés : ils toujours liés à un comportement et à des actions.

Essayons d'y regarder de plus près et testons quelques entrées en matière, qui pourront ensuite être développées en les appuyant sur des réalisations et des exemples.


Si, comme Dorothée*, nous voulons travailler dans le social :
"Je suis née au soleil et j'en ai gardé un besoin de clarté et de chaleur dans mes relations aux autres. J'en ai même fait mon métier et je me sens à l'aise dans l'entraide, la solidarité, l'intérêt pour les personnes et leur développement". 
Vous avez un sens de la relation aux autres fait d'ouverture et de sympathie active, de bienveillance. Vous êtes disponible et vous excellez dans la relation d'aide, vous savez trouver des solutions concrètes aux problèmes... (Exemples de réalisation.)

Si, comme Loïc*, nous voulons travailler dans la comptabilité :
"J'ai une calculette greffée au bout des doigts. A l'aise avec les chiffres et la logique, je ne suis jamais si heureux que lorsque j'ai à résoudre un problème ou à vérifier et interpréter des colonnes de nombres".
Vos aptitudes personnelles relèvent de l'analyse et de la synthèse, de la logique mathématique. Vous êtes précis, rigoureux, méthodique, vous jonglez avec les données chiffrées et les procédures ... (Exemples de réalisation.)

Si, comme Anne-Marie*, nous voulons travailler en communication :
"J'ai commencé à parler à 12 mois  et je ne me suis jamais arrêtée. 
Je suis comme un poisson dans l'eau quand il s'agit d'échanger, d'entrer en relation avec des inconnus, de prendre la parole en public, d'écrire un communiqué de presse".
Votre intelligence verbale et vos capacités relationnelles sont vos plus grands atouts. Vous savez écouter, convaincre, trouver les mots justes, dialoguer, argumenter avec clarté... (Exemples de réalisation)

Si, comme Amaury*, nous voulons travailler dans la gestion de projet :
"Ce qui me caractérise le mieux, c'est le sens de l'organisation. Je peux jongler avec les situations complexes, pleines d'imprévus et d'aléas. J'arrive toujours à gérer les priorités et à tenir les délais, sans conflits ni chamailles."
Vous avez une vision d'ensemble d'un projet et des objectifs à atteindre. Vous êtes capable de planifier les étapes, vous pouvez travailler avec des équipes et des interlocuteurs très différents, en coordonnant les activités... (Exemples de réalisation).
 
Nous démontrons ainsi que nous avons réfléchi  à ce qui nous intéresse et aux raisons pour lesquelles nous exerçons un métier avec efficacité. 

Notre portrait et notre projet sont  cohérents.


 Et en prime, il y a des chances pour que nous intéressions notre interlocuteur.

*Les prénoms ont été changés pour des raisons de confidentialité
L'important c'est le message, pas le messager...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire