samedi 5 mai 2012

La relation : on ne peut pas ne pas communiquer



Extrait de : "Une logique de la communication". 
P. watzlavick. (Points. essais.) 


L’œil de la mouche : relation et communication.

"Le comportement possède une propriété on ne peut plus fondamentale, et qui de ce fait échappe souvent à l'attention : le comportement n'a pas de contraire. Autrement dit, il n'y a pas de "non-comportement", ou, pour dire les choses plus simplement : on ne peut pas ne pas avoir de comportement.

Or, si l'on admet que, dans une interaction, tout comportement a la valeur d'un message, c'est-à-dire qu'il est une communication, il suit qu'on ne peut pas ne pas communiquer, qu'on le veuille ou non.

Activité ou inactivité, parole ou silence, tout a valeur de message.

De tels comportement influencent les autres et les autres, en retour, ne peuvent pas ne pas réagir à ces communications, et, de ce fait, eux-mêmes communiquer.

Il faut bien comprendre que le seul fait de ne pas parler ou de ne pas prêter attention à autrui ne constitue pas une exception à ce que nous venons de dire. Un homme attablé dans un bar empli de monde et qui regarde droit devant lui,  un passager qui, dans un avion, reste assis dans son fauteuil les yeux fermés, communiquent tous deux un message : ils ne veulent parler à personne, et ne veulent pas qu'on leur adresse la parole.
En général, leurs voisins "comprennent le message" et y réagissent normalement en les laissant tranquilles.

Manifestement, il y a là un échange de communication, tout autant que dans une discussion animée." 

Dans une relation, tout est communication, y compris le refus de communication...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire