mercredi 22 février 2012

Une reconversion professionnelle



L’œil de la mouche :  celle que je suis devenue

Ceci est le témoignage d'un bilan qui a débouché sur une décision de totale reconversion professionnelle.

C... avait poursuivi des études longues, plus par raison que par intérêt véritable, et pris conscience d'une erreur d'orientation, après sept ans d'activité dans un secteur et une culture d'entreprise qui privilégiaient la "course" à la rentabilité. Elle cherchait une voie plus en accord avec son sens des valeurs, son propre tempo, ses centres d'intérêt, son désir de trouver du "sens" à son travail.

Elle a écrit ce texte, qui décrit la manière dont elle a vécu les étapes de ce changement, en fin de bilan de compétences...


"Celle que je suis devenue me ressemble.
Elle est ma deuxième chance.

Aujourd’hui, elle ne dit plus comme elle l’a toujours dit : « je suis sûre que je cherche quelque chose, mais je ne sais pas quoi », elle dit : « je me rapproche, je le sens. Et l’émotion me le confirme, me guide… ».

Elle a vécu l’expérience du coureur à pied, en six étapes :

Étape 1 : la course effrénée (ou le mal-être au travail)
Le coureur est pris dans la course. Ça va de plus en plus vite. Parfois, il a mal aux pieds, mal à la tête, mal au ventre, mais il continue. Parfois, il ralentit, puis repart et les maux sont de plus en plus rapprochés…

Étape 2 : la décision de changer (ou le questionnement)
Le coureur souhaite que ça s’arrête, mais ce n’est pas facile. Il freine et lutte contre la pression. Il a très mal aux pieds, ça chauffe. Ça peut durer des mois, des années…

Étape 3 : la récupération physique (ou la pause salvatrice)
Le coureur réussit finalement à s’arrêter. Il s’écroule…

Étape 4 : la résistance (ou le repositionnement)
Le coureur a récupéré. Il se relève, et là, il est très tenté de repartir dans le flux de la course car autour de lui, les autres continuent à courir très vite, de plus en plus vite. Il lutte pour ne pas être entraîné…

Étape 5 : l’ouverture (ou la réflexion)
Le coureur arrive à rester debout et à camper son choix. Il peut alors repartir en marchant tranquillement et surtout en prenant le temps de regarder en lui et autour de lui…

Étape 6 : le chemin (ou le projet)
Un chemin se dessine en marge du parcours de la course. C’est le sien…

Celle que je suis devenue est sur ce chemin. Il y a une montagne devant elle, mais c’est sa montagne. Aujourd’hui, elle en entame l’ascension. Ce sera sûrement long et pas toujours facile, mais ô combien passionnant ! »


Quatre ans plus tard, son projet de reconversion professionnelle a abouti.  

Ce parcours lui a demandé beaucoup de courage et de persévérance, mais l’épanouissement est au rendez-vous.



La majorité des projets de réorientation ne demande ni autant de temps ni autant d'énergie...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire