mardi 6 décembre 2011

Des mots, des mots...




L’œil de la mouche 

L’œil de la mouche est extraordinaire. Il est composé de très nombreuses facettes qui, enregistrent, chacune, une partie de la réalité. Ces images constituent une sorte de puzzle très détaillé dont l’image totale est reconstituée par le cerveau de la mouche, dans une vision panoramique à 360°, de son environnement.

Nous, pauvres humains, ne voyons pas aussi clair. Mais nous avons une particularité : nous pouvons partager avec nos semblables l’image que nous nous faisons du monde. Chacun voit les choses à sa manière : ce que je perçois d’un évènement, d’un paysage, d’une personne, sera différent de ce que vous en voyez. Chacun de nous est une facette de l’œil de la mouche. Le miracle, c’est que nous pouvons échanger nos représentations et, ce faisant, découvrir comment les autres voient le monde.

Dans cette rubrique nous partagerons ce que nous avons lu et les découvertes qui peuvent nous enrichir, nous faire réfléchir, prendre du recul, nous donner le sentiment de ne pas être seuls au monde… 
Racontez vos trouvailles, décrivez votre métier au quotidien... Échangeons nos richesses.


laissez-les vivre !

Il y a des mots passe-partout, prêt-à-penser, prédigérés, qui trainent dans tous les coins, qui sont repris à l’unisson par les médias, qui laissent du temps de cerveau disponible pour Coca-Cola…

« Fustiger »
« Polémiquer »
« Siffler la fin de la récré »
« Tacler »
Un film « culte »…
« Cliver »
« Le mercato »…
« Pas sûr que… »

Pendant ce temps, il  y a des mots précieux qui disparaissent. 
Et si nous inversions la tendance en les faisant revivre ?

« On s’emploie avec raison à sauver toutes sortes d’espèces d’oiseaux, d’arbres, de plantes, de grosses et petites créatures bien vivantes mais menacées de disparition. Des mots, eux aussi, pour d’autres raisons que la chasse, la pollution et l’argent, meurent. (…) Et si on travaillait à sauver les mots en péril ? »
(Extrait de « 100 mots à sauver ». Bernard Pivot. Albin Michel.)

Quelques mots à sauver pour Bernard Pivot :
"Argousin
Bancroche
Billevesée
Brimborion
Carabistouille
Coquecigrue
S’esbigner
Fesse-mathieu
Gommeux
Jocrisse
Mirliflore
Pendard
Péronnelle
Rufian
Tranche-montagne
Turlutaine"
(Extrait de « 100 mots à sauver ». Bernard Pivot.)

Et  d'autres que j’aime particulièrement :
Calembredaine
Pipistrelle
Paltoquet 


Pouvez-vous en ajouter ? En faire une phrase ?
  

"Ces jocrisses nous racontent des carabistouilles et des calembredaines. Ne nous laissons pas faire par des rufians et leurs arguments bancroches..."

A vous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire